Imprimer

Dimanche 15 Janvier 2017.

Christine Bertin avait sollicité Jean-Christophe RUFIN en septembre dernier, lors d'un colloque, et remis la maquette du livre. Elle lui avait demandé si ce dernier acceptait d'écrire la préface du livre. Ce dernier a répondu le 27 décembre dernier. Il était trop tard pour la préface, mais son témoignage est un "bonheur".

"Chère Christine Bertin
Chère Monique Foray,

Pardon pour le retard de ma réponse. Vous m’avez remis votre texte sur Vaulx en pleine rentrée littéraire et j’ai été submergé par les livres à lire pour les prix d’automne…
Je viens seulement de prendre connaissance de votre beau travail sur votre ville.
C’est très documenté, vivant, bien raconté et bien écrit. Bravo.
On fait peu ce genre de travail en France. Cela m’a rappelé les romans de James Michener qui prend un lieu et tisse un lien entre les époques grâce à des générations de personnages entrecroisés.
J’espère que vous le publierez (je ne sais sous quelle forme ni où).
En tout cas, grâce à vous, on voit Vaulx autrement et de façon très émouvante.
Je vous souhaite une heureuse année 2017 et beaucoup de beaux projets d’écriture.
Bien fidèlement.

Jean-Christophe RUFIN"

Affichages : 1760